Adopter un chat en étant allergique, c’est possible !

Tout d’abord, cet article est une idée de Zoé.

Nous devions le co-écrire afin de montrer que :
1/ adopter un chat en étant allergique c’est possible.
2/ jeter à la rue un chat parce qu’on est allergique reste un acte ignoble.
Nous voulions donc proposer ici des solutions. Pour cela nous devions nous baser sur mon compagnon Guillaume, grand allergique-asthmatique aux chats. Pour tout vous raconter, quand nous rendions visite à Zoé, Guillaume était à la limite de l’asphyxie au bout d’une demi-heure (parfois moins selon le nombre de chats) et faisait des œdèmes, la totale ! Yeux rouges gonflés, difficulté respiratoire, sifflements, gorge qui gratte… C’est pour cela qu’il est intéressant de se baser sur lui. Et oui, depuis peu (1 mois et demi) nous avons adopté un petit chat, mâle.
Mais avant cela nous sommes passés par la case médecin: INDISPENSABLE si vous faites de l’allergie. Guillaume a pu bénéficier d’un traitement de fond avant l’adoption, traitement qu’il poursuit mais qu’il diminue progressivement. Il a également un médicament à prendre en cas de crises. Cela se présente sous forme de cachets et de Ventoline. Nous avons pu aussi avoir quelques conseils. Notamment, qu’un chat mâle produirait moins que les femelles cette hormone salivaire qui se dépose sur les poils et déclenche la crise d’allergie (mais cette info reste à vérifier selon moi) et surtout que la castration est obligatoire. Vous connaissez le combat que mène l’association pour la stérilisation. Et bien voilà une autre excellente raison de stériliser son chat ! Une fois la stérilisation accomplie, dès l’âge requis, le chat produit en très faible quantité cette hormone. Le seul cap difficile à passer reste le mois avant et après la stérilisation. Le chat est dans l’adolescence et comme chez les humains cette période est une explosion hormonale! Rassurez vous, c’est une passade.        

Alors voici quelques astuces simples à réaliser chez vous une fois que vous êtes passé par la case médecin:
– Aérer la maison tous les jours
– Dans les premiers temps, limiter l’accès de certaines pièces (éviter la chambre par exemple)
– Ne pas autoriser le chat à se coucher dans le lit
– Se laver les mains régulièrement surtout après une séance câlin
– Ne pas se frotter les yeux après une caresse (au chat hein!)
– Passer l’aspirateur ou le balai tous les soirs (si vous vivez avec quelqu’un, demandez plutôt que ce soit lui qui fasse la poussière)
– Désinfecter la litière minimum une fois par semaine (je conseille vinaigre blanc+jus de citron)

Comme vous pouvez le constater ce sont des gestes simples, souvent déjà ancrés, pour la plupart, dans notre quotidien.
Enfin, je vous rappelle que cet article est basé sur mon conjoint qui est un cas parmi tant d’autres. Il se peut donc que pour certains cas très graves l’adoption d’un chat reste impossible.
Aujourd’hui Guillaume ne prend presque plus son traitement, il le reprendra dans quelques mois pour la castration. Le chaton vit avec nous dans le salon et la cuisine, il dort sur les genoux de Guillaume mais il n’est pas encore autorisé à dormir sur notre lit.
Merci pour votre attention, n’hésitez pas à partager, à adhérer à l’association. Merci à l’association pour toutes ses actions et pour avoir bien voulu publier l’article. Je termine avec une pensée émue pour Zoé. J’espère que cet article lui aurait plus. Et je pense qu’elle l’aurait terminé avec une phrase du genre: « Vous n’avez plus aucunes excuses bande de sales gens ! »  🙂

Clémence Vayssié.

chat

Et voici en image le résultat de cette cohabitation réussie 🙂

Publicités

4 réflexions sur “Adopter un chat en étant allergique, c’est possible !

  1. fotofreeweb dit :

    Merci pour cet article Clémence. C’est vrai qu’on reçoit régulièrement des appels de personnes devenues subitement allergiques à leur chat..
    C’est le plus souvent un prétexte bidon, alors j’aurais grand plaisir à les renvoyer à la lecture de cet article 🙂

    J'aime

    • Clemence dit :

      Alors non ce n est pas de la désensibilisation. C est un antistaminique à prendre tous les jours.
      En fait, on se desensibilise progressivement à son chat. Plusieurs personnes ont parlé du fait qu elles ne sont plus allergiques à leur chat mais à ceux des autres toujours. Il y a une explication médicale à cela mais il faudrait que je me renseigne à niveau pour pas dire de bêtises ! 🙂

      J'aime

Répondre à Manon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s